Alchimie (supplément)

De Nephilim
Alchimie

Illustration de Alchimie

Couverture


Auteur Stéphane Marsan
Genre Sciences-Occultes
Date de parution 1995
Nombre de pages 236
ISBN 2-909934-24-1

Alchimie.

Sommaire

  1. Introduction à l'Alchimie
  2. L'Oeuvre au Noir
    • Introduction
      • Focus
    • De Alchemia
    • Le Char de Triomphe de l'Antimoine
    • Le Chemin des Chemins
    • De Sulphure
    • Ars Transmutatoria
    • Lexicon Alchemiae
    • Le Cercueil d'Ivoire
    • Ars Magna
    • L'Aurore
    • Notre-Dame de Paris
  3. L'Oeuvre au Blanc
    • Introduction
      • Focus
    • La Monade Hiéroglyphique
    • Miroir d'Alchimie
    • La Chute d'Icare
    • Rosaire des Philosophes
    • L'Ange à la Fenêtre de l'Occident
    • Le Livre des Figures Hiéroglyphiques
    • Splendor Solis
    • La Nouvelle Lumière Chymique
    • La Somme des Perfections du Magistère
    • L'Amphithéâtre de l'Eternelle Sapience
    • Le Livre des Douze Portes
    • Les Demeures Philosophales
    • La Flûte Enchantée
  4. Le Grand Oeuvre
    • Introduction
      • Focus
    • L'Atalante Fugitive
    • La Tableau d'Emeraude
    • Hermès Dévoilé
    • Traité du Songe Vert
    • L'Entrée Ouverte au Palais Fermé du Roi
    • La Spagyrie
    • Artefacts
  5. Création de formules
  6. L'opération du Soleil
  7. Arkhémia
  8. Index


Erratum officiel

A présent le principal est de ressusciter ce Ka latent avec son propre Ka pour pouvoir réaliser des transmutations. Cette intervention est délicate car le Ka "mort" est instable, virtuellement incontrôlable. Pour effectuer la résurrection, l'alchimiste doit attendre un moment propice (un bonus du jour sur le Ka de la matière). Alors il fait un jet sur son Ka-élément de Nephilim correspondant à celui de la matière, avec un multiplicateur de 3. Si le jet est raté, cela signifie que le Ka de la matière n'a pas été réveillé, et qu'elle est impropre à livrer son secret de transmutation : il vaut mieux en choisir une autre, ou attendre pour la recharger une grande conjonction, un Plexus ou un Nexus.

La réussite permet de libérer le Ka latent qu'elle contient. Un véritable déchaînement de puissance se produit autour du fragment de matière, selon son élément : une petite tempête magique, une vague déferlante, des éclairs brûlants, un séïsme, une illusion vertigineuse...

Apparaît alors un Effet-dragon héraldique qui s'en prend à l'alchimiste : salamandre, lion, rapace... Le Nephilim doit le combattre, comme un animal sauvage que l'on dompte. Le POT de Ka-élément de la matière est symboliquement égal à celui du Nephilim, qui doit réussir des jets d'opposition jusqu'à ce que le POT de la matière soit réduit à zéro. Jusque là l'Effet-dragon héraldique lui inflige des dommages. On a vu des alchimistes périr de n'avoir pas su maîtriser les forces cachées de la matière.

Définir le Processus

Quand le Ka est dompté, l'alchimiste doit en faire une Substance. Pour cela il choisit l'un des cinq Processus qui fixera les effets de la formule et place la matière dans le construct correspondant. Puis il doit réussir un jet sur le Ka-élément concerné de l'athanor. Si le jet est raté, le Ka de la matière se dégage de l'emprise de l'alchimiste et endommage le laboratoire : l'athanor perd 1d6 points dans chaque Ka-élément. Si le jet est réussi, la matière se désagrège et se transforme en une dose de Substance que le Nephilim recueille précieusement.

C'est à ce moment, en contemplant cette Substance, qu'il doit expliciter auprès du MJ les effets de sa formule. Le MJ décide des paramètres : portée, durée etc. en prenant garde de ne pas accorder une formule trop puissante qui pourrait se retourner contre l'alchimiste. Ils écrivent ensemble la formule sur un focus, dont la réalisation lui coûte 1 point de Ka.

La première transmutation

Enfin, le jour viendra où l'alchimiste aura la joie et la fierté de tenter la première transmutation de sa formule. Les chances de déclencher un incident de transmutation sont beaucoup plus importantes qu'à l'habitude. En cas d'échec, un jet de Khaïba est requis, et les chances de maladresse critique sont égales au Ka du Nephilim. (Voir la table dans le rituel de transmutation). A partir de là, la formule est opérationnelle. Elle porte en général un nom rappelant l'Effet-dragon héraldique, une opération liée au construct utilisé, et toutes les ressources poétiques de son auteur...

Amicalement envoyé par Sébastien Célerin (s.celerin[at]multisim.com) sur la mailing-list BabelWeb