Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen

De Nephilim

La Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen fut, lors de la Révolution française, le point d'orgue, l'aboutissement des manipulations de l'Arcane du Denier. Sous couvert des loges de Franc-maçonnerie, investies par les Arcanes mineurs et les Arcanes majeurs, la Synarchie avait longuement étudié, formé, manipulé ses adversaires pour se faire oublier, et lorsque les idées des Lumières éclatèrent au grand jour, les Nephilim retinrent leur souffle. L'Arcane de l'Impératrice, qui pensait être à l'origine de cette révolution des idées, s'aperçut que l'Arcane du Denier l'avait manipulé depuis le début et que la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen allait servir les intérêts de la Synarchie. Néanmoins, ce moment d'influence totale de la Synarchie fut renversée peu de temps après par l'avènement de l'Empire.


Références dans les suppléments suivants


Compagnon, p.128

Voir aussi les concepts suivants


Franc-maçonnerie, Révolution française, Synarchie