De Magorum Venturum Tabulae

De Nephilim

La De Magorum Venturum Tabulae fut un projet de Tycho Brahé, astrologue personnel de Rodolphe II, qui voulait offrir une carte des vents magiques regroupant ses 777 astres catalogués à son souverain. Il comptait assurer sa main-mise sur l'attention du roi après la mort d'Edward Kelley et permettre à un simple humain de réussir l'Oeuvre au Noir. Ses travaux furent surveillés par l'Arcane de la Roue de Fortune, mais Tycho Brahé mourut en 1601 sans avoir terminé sa carte, et malgré ses efforts, son successeur Johannes Kepler ne put tirer davantage des notes du grand astrologue, dont bon nombre furent mystérieusement perdues.

Les Initiés savent que la De Magorum Venturum Tabulae divisait surtout la cité de Prague en couleurs et symboles analogiques représentant l'influence des Ka-éléments dans la cité occulte, selon des conceptions lunaires. Kepler récupéra la carte, peinte à l'aide d'une plume d'autruche enchantée et d'une encre à papyrus spéciale, et la fit passer des des alliés protestants, qui la dissimulèrent jusqu'à ce qu'elle reparaisse au XIXème siècle, dans des salons de sociétés secrètes. Posée sur un disque de cuivre, elle ferait en réalité partie d'un complexe jeu de plusieurs disques de cuivre liés au calendrier, objet d'une recherche active de la part de l'Arcane de la Coupe et de l'Arcane de la Roue de Fortune.


Références dans les suppléments suivants


Assemblée du Seuil, p.22.34

Voir aussi les concepts suivants


Lion Vert, Prague, Roue de Fortune (10), Tycho Brahé