Diablesse

De Nephilim

La Diablesse est un métamorphe classique d'un Pyrim dont l'humeur élémentaire colérique et humide répond à la domination du Ka-Feu sur son pentacle.

La Diablesse personnifie le feu dévoreur, celui qui fait surgir les passions et les nettoie de toute hypocrisie. Véritable pyromane des sentiments, elle aime à voir les incendies qu'elle sème dans les coeurs comme une purification presque alchimique de la nature des créatures qu'elle croise. Pour elle, la passion est l'épice du monde, l'un des seuls éléments qui relève ce goût morne de la routine et du non-dit.

Les métamorphoses de la Diablesse soulignent son caractère de tentatrice diabolique : le sommet de son crâne se pare de petites cornes ; ses mains sont crochues commer pour mieux agripper pendant les ébats ; sa peau flamboie comme animée d'un feu intérieur ; son corps s'auréole d'une odeur de soufre, repoussant parfois les animaux ; et sa voix est riche tout en ayant cette gravité de séductrice.

PORTRAIT CHINOIS D'UNE DIABLESSE

Si j'étais un phénomène naturel, je serais un incendie de forêt.

Si j'étais un métal, je serais le fer.

Si j'étais un animal, je serais un coucou.

Si j'étais une couleur, je serais le rouge vif.

Si j'étais un être mythologique, je serais Loki.

Si j'étais un humain célèbre, je serais Napoléon Bonaparte.

Si j'étais une activité humaine, je serais la discorde.

Si j'étais une oeuvre, je serais Les Liaisons Dangereuses de Choderlos de Laclos.

Si j'étais une arme, je serais une fourche.

Si j'étais un objet, je serais la dernière part du gâteau.




Références dans les suppléments suivants


Ka, pp.40.42

Voir aussi les concepts suivants


Ka-Feu, Métamorphe