Druidisme

De Nephilim

Le Druidisme fut la forme adoptée par les signataires du Compact secret du Sanctuaire du Couchant pour faire perdurer la sapience en Alba, ancienne Brittania. L'accord entre les humains et les Nephilim voulait que, lorsqu'un Immortel incarné dans un druide voyait son Simulacre s'affaiblir et s'apprêter à mourir, il reçoive la visite d'un jeune humain qui deviendrait son nouveau Simulacre après une nuit d'initiation. Ainsi continuait l'existence du Nephilim selon les croyances celtiques de la réincarnation et celui-ci pouvait continuer à enseigner son savoir aux humains.

Le Druidisme permit aux Nephilim d'Alba d'obtenir une place dans les castes dirigeantes locales, notamment dans un rôle de prêtre, de juge et de professeur. De plus, les Nephilim continuaient à évoquer des divinités païennes propres aux croyances celtes, de manière à rendre plus facile à appréhender certains concepts magiques ou à évoquer d'autres Immortels qui gagnaient l'Autre Monde, voire l'Agartha.

Ceux des druides qui ne se mêlèrent pas aux Sidhe ou ne trouvèrent pas l'Agartha virent s'effondrer leurs rêves de paix avec l'invasion romaine. Rome condamna le Druidisme, forçant les druides à se réfugier en ermite ou à continuer leurs enseignements dans la clandestinité. Le règne d'Arthur fut une aubaine pour eux, mais son règne fut trop court pour que le Druidisme perdure à jamais.


Références dans les suppléments suivants


Arthuriades, p.32

Voir aussi les concepts suivants


Ahrianrod, Bloddeweud, Bran, Brigid, Celtes, Céridwen, Ile de môn, Math, Rhiannon, Sanctuaire du couchant